Le decisionnel chez un éditeur du web

Au départ, on pense que c’est une chasse classique, les formations genre EISTI, et le nombre de candidats ayant une expérience dans le décisionnel sont nombreux. Mais, parcequ’il y a toujours un « mais » dans notre boulot. L’environnement est le web.

Et dans le web, ce qui était vrai hier, a évolué aujourd’hui et has been demain. Or là où je me jettais à corps perdu dans une recherche où fourmillait des centaines de candidats BO, Crystal, Oracle… Je me heurtais à une non compréhension des métiers du web. Tous me décrivait des structures avec des MOA, des AMOE, des cycles en V ou des méthodes en Agiles. Même si ces méthodes ou organisations ont montré leur efficacité, ils ne comprenaient pas ma question :

« imaginez une entreprise, où vous aurez un cahier des charges juste à 30%, faux à 30% et le reste d’absolument pas prévisible… Quel serait votre plan d’action pour monter la cellule décisionnel ? »

Ok cette question est tordue, et plus d’un se casserait les dents. Mais seul ceux qui ont travaillé dans le web ont compris cette question et développé des outils méthodologiques pour répondre à cette problématique.

Maintenant, grande serait ma fierté de pourvoir vous la développer, mais je laisse faire ça à mes candidats

Recent Posts
Laissez nous un message

Nous ne sommes pas disponible pour le moment mais laissez nous un message et nous vous recontacterons très rapidement !

Not readable? Change text. captcha txt
PHP_Logo26443