On lève le voile sur DevOps…

Meet-up DevOps du 12/01/2016

Comme chaque soir, une dernière chose à faire avant de partir, cela devrait me prendre 5 minutes. J’avais le temps, le meet-up est à deux pas de mon bureau…

Sauf que la tâche en question me prend plus de temps que prévu, il est or de question que je parte avant d’avoir fini, je n’aurais pas le courage de m’y remettre demain.

A zut, je dois poster du courrier, je pars enfin, j’arrive à la poste, au secours, help il me manque la moitié du courrier, je l’ai mis où ? Allez, demi tour, je le cherche, introuvable, je le retrouve finalement dans la poubelle, j’ai juste confondu la poubelle avec une boite aux lettres… Bon, maintenant, c’est sûr, je suis en retard !

Cinq « bonnes » minutes plus tard, j’arrive à l’endroit indiqué, prend l’ascenseur, parfait c’est bien indiqué, direction le troisième étage.

L’ascenseur s’ouvre, sur le palier la porte est grande ouverte et donne sur un open space, cosy chaleureux, une vingtaine de personnes, bière à la main, tout sourire aux lèvres, ça sent bon les pizzas, j’arrive juste à temps !

Vous venez pour le meet-up ? Oui, entre autre… Pourquoi, y’a autre chose de prévu, qu’est ce qui va m’arriver ???

Une formule un peu particulière pour ce meet-up, chacun, en tout cas ceux qui le souhaitent marque sur un post-it le sujet qu’il aimerait aborder…

– Spunk ? quelqu’un a déjà utilisé ?

–  DevOps, oui, par opposition à quoi ?

–  Comment inclure la partie marketing au devOps ?

–  La formule de ce meet-up est elle appropriée, que doit-on améliorer ? 70 personnes 
étaient inscrites et seulement 25 sont présentes, bon c’est déjà ça, mais quand même…

Allez, le top départ est lancé, vous avez le droit de commencer à prendre une part de pizza et surtout, des petits groupes se forment pour discuter des sujets retenus.

Je m’installe et prend part au groupe le devOps, par opposition à quoi ?

En introduction, j’apprends que le DevOps n’est pas une personne c’est une philosophie.

Et une philosophie qui s’articule autour de 4 piliers :

– Culture

– Automatisation

– Partage

– Mesure

Ce n’est pas la personne qui automatise les tâches, non, ce n’est pas un administrateur système faisant du développement, non, ce n’est pas un développeur avec des affinités pour l’administration système… non, non, c’est une philosophie, je vous dis ! Je me sens à ma place, Platon disait «cet état qui consiste à s’émerveiller, est tout à fait d’un philosophe»

Mais revenons à notre sujet, le DevOPs, ce n’est pas non plus la cinquième roue du carrosse, ni le magicien qui va tout mettre en place et faire en sorte que tout soit automatiser. Ca c’est du No-Ops !

Euh c’est quoi  le No-Ops ? Le no-ops, c’est le fait que croire qu’un développeur ayant des connaissances en sys admin peut se passer d’un ops.

La culture devOps, inclus la partie développement et la partie administration, c’est un changement de culture. Les développeurs doivent être responsabilisés, ils devront assister aux mises en production et à quelques astreintes, ils éviteraient certainement quelques erreurs en amont.

Notre groupe se pose également la question du bouton « Root », les développeurs doivent-ils avoir accès au bouton « root » ?

Les développeurs doivent-ils avoir la main mise sur les données autant que l’admin ?

Je ressens un consensus sur la responsabilisation du développeur. Il doit rentrer dans le cercle, le territoire de l’administration. Pour ceux qui se posent la question de l’avenir de l’administrateur système, il est et reste indispensable. Je rappelle à ceux qui n’ont pas lu Platon, que le devOps, est une philosophie.

On aborde également tout un tas d’autres questions

Est-ce Ops ou pas ? Toi, tu es dev ou admin ? Ca dépend, avec la barbe je suis admin, sans barbe je suis dev, en générale je suis Ops ! Se pose également la question de la doc, et oui, qui écrit la doc ? Et bah c’est simple on fait un script détaillé ! Les développeurs doivent-il se préoccuper de la sécurité ? Il faut qu’ils y soient sensibilisés, mais ce ne doit pas être la préoccupation principale, laissons cela aux administrateurs.

Le devops est effectivement une philosophie ! mais qui doit être partagé des deux cotés … c’est donc entre autre mieux travailler ensemble, faire du vie ma vie pour mieux comprendre le travail de ses collaborateurs, et de rapprocher les équipes dev et ops.

De toutes ces questions, on en revient globalement à la même idée ou philosophie (!), comment limiter la casse lors d’une mise en production?

Alors pour conclure, on pourrait parler de coach devOps, qui interviendrait avec un saupoudrage d’outils, type Puppet, Chief, Ancible par exemple.

Il impulserait une bonne grosse claque philosophique au niveau de l’équipe, s’adapte à l’environnement, tout en restant neutre politiquement.

 

  • C’est une évolution de la méthode agile, toute la chaine doit être investit
  • La mise en production doit devenir un non événement.
  • L’outillage doit être un moyen
  • L’ IT doit être intégrée dès la conception du projet

Et bien, c’était intense !

La soirée se poursuit, autre sujet, et oui il est 21h30 tout de même.

Discussion informelle, les barrières sociales sont tombées, on se donne des conseils, on partage ce qu’on a appris, on donne des coups de pouces, on incite toutes personnes dans le groupe à prendre part, à s’exprimer.

On parle technique, l’importance des données, l’agrégation, les datas… leurs dimension business… on y vient, oui oui vous avez de l’or dans les mains, la technique, c’est le nerf de la guerre !

C’est à vous de créer et d’apprendre à créer ensemble, d’apprendre des uns des autres et d’arrêter de travailler chacun dans son coin.

Apprendre à apprendre ensemble, cela passe par l’écoute, pour initier la création. 
L’innovation se fait dans le chaos et la sérendipité est une notion bien connue des business mans.

Recent Posts
Comments
  • Pierre Chevalier
    Répondre

    Bonjour,

    Rigolo retour d’expérience! L’ambiance inimitable des meet-up est fort bien transcrite!
    Je me rends de plus en plus compte que j’étais un DevOps bien avant l’heure, au début des années 90…

    À+
    Pierre

Leave a Comment

Laissez nous un message

Nous ne sommes pas disponible pour le moment mais laissez nous un message et nous vous recontacterons très rapidement !

Not readable? Change text. captcha txt
logo-HumanTalks-6fe68459dfac4a5571c04adadec6031edevopsdays